Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques





Diane Morin
du 1 septembre 2007 au 30 novembre 2007
Résidence de recherche jeune création - Valence

«Se servant du son, de la lumière et de la vidéo, Diane Morin crée des installations in situ et élabore un langage visuel reposant sur l’utilisation de mécanismes assemblés à des objets qui génèrent une interaction avec l’espace. Suspendus à des câbles ou posés au sol, les assemblages prennent la mesure du lieu qui les expose. La série des Effondrements, débutée en 2000, intègre la captation sonore et l’enregistrement en vidéo de l’événement planifié. Enregistrées en temps réel, les explosions se produisent dans des objets en plastique translucide. Elles sont ensuite reconfigurées et restituées sous la forme d’installations vidéo. En parallèle, Diane Morin développe un travail à mi-chemin entre la photographie et le dessin. Cela consiste à capturer le déplacement d’objets mécaniques à la surface sensible du papier photographique. Les Photogrammes comme les différents projets de l’artiste rendent compte d'un ensemble de processus entre le renoncement à contrôler en laissant agir le mécanisme automatisé et l’appropriation du temps et de l’espace par des marquages répétés.»
- art3

À Valence, Diane Morin a poursuivi sa recherche audio et vidéo et un peu partout en Europe. Elle a rencontré les étudiants de l’École Nationale du film d’animation, La Poudrière, et le directeur du Lux, Scène nationale Valence, et a présenté sa recherche dans le cadre des rencontres du jeudi, organisées par art3.

Voir le catalogue des publications.

Consulat Général de France art3 Région Rhône-Alpes