Optica
+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

Décades

Expositions

Année
1972 | 1973 | 1974 | 1975 | 1976 | 1977 | 1978 | 1979 | 1980 | 1981 | 1982 | 1983 | 1984 | 1985 | 1986 | 1987 | 1988 | 1989 | 1990 | 1991 | 1992 | 1993 | 1994 | 1995 | 1996 | 1997 | 1998 | 1999 | 2000 | 2001 | 2002 | 2003 | 2004 | 2005 | 2006 | 2007 | 2008 | 2009 | 2010 | 2011 | 2012 | 2013 | 2014 | 2015 | 2016 | 2017 | 2018 | 2019 | 2020 |

Liste des artistes, auteurs et commissaires

| A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | R | S | T | U | V | W | Y | Z |

Fonds documentaire OPTICA (Service des archives de l'Université Concordia)

Ouvrages aidant à la consultation des archives

Droits électroniques




image
Melik Ohanian
Portrait of Duration, 2015.
Sept photographies sur Duratrans, boîtes lumineuses,
animation Arduino, 1 seconde,
105 x 90 x 10 cm chaque
Collection Pomeranz
Crédit : Paul Litherland

MOMENTA | Biennale de l’image, Melik Ohanian
du 8 septembre 2017 au 21 octobre 2017
De quoi l'image est-elle le nom ?

Commissaire invité : Ami Barak

MOMENTA | Biennale de l’image (anciennement Le Mois de la Photo à Montréal) présente, en collaboration avec OPTICA, Melik Ohanian – Portrait of Duration. L’instant S du 8 septembre au 21 octobre. Le vernissage a lieu le 8 septembre à 19h30, en présence de l’artiste. Le vernissage a lieu le 8 septembre à 19h30, en présence de l'artiste.

Melik Ohanian (France) examine les relations entre la science, l’astrophysique et les arts visuels en sondant la question du temps. Pour Portrait of Duration (2015), il révèle le changement d’état du césium 133, élément chimique qui définit la seconde universelle dans les horloges atomiques par son passage de l’état solide à l’état liquide. L’artiste invite le spectateur à l’expérience d’une représentation de la durée même. Portrait of Duration – Expand Series (2015/2017) est composé d’images grand format extraites des expériences réalisées pour Portrait of Duration. Chaque photographie propose une figure du temps. La série Post-Image (2014) est générée à partir de contenu provenant de la presse internationale, méticuleusement déchiré par l’artiste, de sorte qu’il remet en question la nature, le circuit et la reproduction d’une image à l’époque actuelle.

MOMENTA 2017

Pour sa 15e édition du 7 septembre au 15 octobre, MOMENTA s’est associée au commissaire Ami Barak, qui a développé une programmation remarquable sous le thème De quoi l’image est-elle le nom ?. L’édition 2017 de MOMENTA examine la notion de pièce à conviction photographique et vidéographique, mettant en doute le statut de l’image fixe et en mouvement comme témoin du réel et s’intéressant aux caractères fantasmé et sublimé de celui-ci. Les 38 artistes réunis dans la biennale nous invitent à ne pas accepter sans critique le témoignage de l’image. La biennale s’articule en trois volets. Le premier correspond à l’exposition centrale du quartier général (QG), présentée dans deux lieux : la Galerie de l’UQAM et VOX, centre de l’image contemporaine. Le deuxième volet consiste en 14 expositions individuelles déployées dans plusieurs quartiers de la ville, auquel s’ajoute, pour le troisième volet, une exposition de documents présentée à Artexte.

MOMENTA, c’est aussi un programme étoffé d’activités de médiation culturelle, de conférences, de projections et de rencontres, autant d’opportunités pour aller à la rencontre des artistes et de leurs œuvres. La biennale serait incomplète sans son catalogue, coproduit avec la prestigieuse maison d’édition Kerber Verlag, qui rassemble des textes inédits signés par le commissaire et cinq auteures invitées à réfléchir à la question De quoi l’image est-elle le nom ?

Parcours croisé

Un parcours croisé combinant une visite guidée des expositions à Optica et au Centre CLARK a lieu le 23 septembre à 12h30.

Afin de ne rien manquer de l’édition 2017, un programme détaillé est disponible gratuitement chez tous nos partenaires d’exposition et en ligne au momentabiennale.com.

Les passeports MOMENTA, donnant accès à toutes nos activités, sont disponibles à la billetterie de La Vitrine (en ligne : lavitrine.com).

À propos de MOMENTA

Depuis près de 30 ans, Le Mois de la Photo à Montréal offre un cadre stimulant pour étudier les pratiques, les mutations et les enjeux actuels de l’image fixe ou animée dans notre culture, et pour prendre le pouls des tendances de l’image contemporaine. Rebaptisé MOMENTA | Biennale de l’image en 2017, l’organisme joue un rôle crucial dans l'écologie locale, nationale et internationale du milieu des arts visuels. Grâce à une approche curatoriale conviant des commissaires de renom à développer des programmations artistiques rigoureuses à partir de thèmes d’actualité, la biennale jouit d’une notoriété dans sa ville et dans son pays ainsi qu’à l’étranger. Elle contribue activement à la reconnaissance des artistes d’ici — plus de 50% d’artistes canadiens à chaque édition — en présentant leur travail dans un contexte international, en association avec une quinzaine de partenaires d’exposition. Au cours des 7 dernières éditions, l’organisme a exposé au-delà de 400 artistes, plus de 2 000 œuvres et rejoint près de 2 millions de visiteurs.



COMMUNIQUÉ DE PRESSE (pdf)



Melik Ohanian (1969-) est un artiste français d’origine arménienne qui vit et travaille à Paris et à New York. Centré sur la question du temps, son travail examine les relations entre la science, l’astrophysique et les arts visuels en empruntant des procédés et des dispositifs au cinéma et aux techniques de projection contemporaines. Parmi ses plus récentes expositions individuelles, mentionnons Under Shadows, au Centre Georges-Pompidou (Paris, 2016), et DAYS, I See what I Saw and what I will See, à Art Basel (Bâle, 2015). Son travail a également figuré dans des expositions collectives, comme Dreamlands, au Whitney Museum of American Art (New York, 2016), Les Rencontres d’Arles (2016), la 20e Biennale de Sydney (2016) et la 56e Biennale de Venise (2015), dont le pavillon arménien, où il exposait, a remporté le Lion d’or de la meilleure participation nationale. Melik Ohanian a reçu en 2015 le prix Marcel Duchamp. Il est représenté par la Galerie Chantal Crousel (Paris) et la Dvir Gallery (Tel-Aviv, Bruxelles).