Optica

+ Programmation + Archives Décades + Nouvelles + Publications + Soutenez Optica + Info

2014 - 2015

Programmation

Karilynn Ming Ho
du 6 septembre 2014 au 18 octobre 2014

Alexis Bellavance
du 6 septembre 2014 au 18 octobre 2014

Edith Brunette
du 1 octobre 2014 au 31 décembre 2014

Julie Lequin
du 15 novembre 2014 au 20 décembre 2014

Renata Poljak
du 15 novembre 2014 au 20 décembre 2014





Karilynn Ming Ho
du 6 septembre 2014 au 18 octobre 2014

À la frontière de la réalité et de la fiction, la pratique vidéographique de Karilynn Ming Ho prend appui sur des conventions cinématographiques et théâtrales. L’appropriation d’extraits issus de sources diverses - la littérature, le cinéma, Youtube, la musique populaire, la télévision, etc. – sert de matière première à l’élaboration d’un scénario dans lequel interagissent les images, les objets et les lieux mis en scène. Guidée par la performativité, Ming Ho rend visible le processus, s’attardant à la présence de la caméra, son impact sur le sujet performant ainsi que la propension des objets à faire émerger des gestes et des récits.



Alexis Bellavance
du 6 septembre 2014 au 18 octobre 2014

Le son, le bruit et le temps constituent les axes principaux autour desquels s’articule la pratique multidisciplinaire d’Alexis Bellavance. Lors de ses déplacements dans l’espace rural et urbain, il capte au passage des matériaux – des sons, des vibrations et des images – qui servent d’amorce conceptuelle à la réalisation de ses projets d’installation et de performance. Intéressé par des détails singuliers ou encore des moments furtifs du quotidien, Bellavance utilise le lieu comme un laboratoire ouvert et évolutif, un espace perceptuel, témoin de ses expériences, de ses collectes et de ses observations du réel.


image

© Edith Brunette, image tirée d'une vidéo réalisée dans le cadre du projet "Consensus", 2012 | Video still image as part of the project "Consensus" 2012. Avec l'aimable permission de l’artiste | Courtesy of the artist.

Edith Brunette
du 1 octobre 2014 au 31 décembre 2014
Résidence de recherche art3/OPTICA - Valence (France)

Nous avons le plaisir d'annoncer que la lauréate 2014 de la résidence de recherche art3/OPTICA est Edith Brunette. Désirant confronter les artistes à un contexte professionnel, social et politique différent du leur, le programme croisé de résidence Québec-Valence (France) favorise des pratiques dont le développement sera renforcé par un séjour dans le pays d’accueil.

Observant principalement les discours en tant que révélateurs des relations de pouvoir qui animent la société, Brunette s’intéresse à la parole des institutions gouvernantes, mais aussi à celle de ceux qui les contestent. Dans le cadre de la résidence à Valence, elle s’attardera à la figure du mécène en prenant pour objet d’étude l’entreprise française S.T. Dupont, implantée dans la région Rhône-Alpes en tant que deuxième marque d’importance dans le marché mondial dédié aux instruments d'écriture, aux accessoires et à la maroquinerie. L’artiste y questionnera les discours portant sur le beau, la culture et la liberté à travers ces produits et leur mode de production. Grâce à des rencontres filmées auprès des artisans de l’usine, des designers et l’équipe de marketing, son travail de recherche vise à réaliser une installation d’objets porteurs de ces discours.

Le comité de sélection était composé de Marie-Ève Charron, de Catherine Bodmer, de Sylvie Vojik (art3) et de Marie-Josée Lafortune (OPTICA).

Le programme croisé de résidence de recherche art3/OPTICA reçoit le soutien du ministère des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur du Québec, du Consulat général de France à Québec dans le cadre de la 64ième Commission permanente de coopération franco-québécoise et de la Région Rhône-Alpes.



Julie Lequin
du 15 novembre 2014 au 20 décembre 2014

D’apparence ludique et bricolée, les œuvres narratives de Julie Lequin mêlent (auto)biographie et fiction où elle affirme sa propre expérience de femme. Ayant vécu plusieurs années aux États-Unis, l’artiste s’inspire de ses idiosyncrasies, explorant les thèmes de l’identité et de l’acculturation. Abordant la dualité de l’individu (persona), elle se met en scène, usant de la vidéo et de la performance dans la composition d’autoportraits afin de (re)définir le rôle de l’artiste et sa position comme modèle. Elle présente Top 30 (2010), trente courtes vidéos retraçant ses anniversaires ainsi que Confabulatory Chronicle (2014), un ensemble de dessins et de piñatas amorcé lors d’une résidence à Mexico.



Renata Poljak
du 15 novembre 2014 au 20 décembre 2014

Renata Poljak élabore un travail de mémoire qui redéfinit comment les idéologies et les agendas politiques façonnent l’histoire individuelle et collective. Sous forme autobiographique et documentaire, sa production vidéo et photographique réfère aux bouleversements et à la violence générés par le conflit dans les Balkans. Poljak traite des abus lors du passage du régime socialiste au capitalisme libéral, de la montée de l’extrême-droite en Europe ainsi que de la condition des femmes et des immigrés. Les vidéos Great Expectations (2005), Freedom is not Given (2013) et Freedom Starts Now (2014) posent un regard qui tente de s’affranchir des valeurs patriarcales et nationalistes encore présentes en Croatie.